Ça se passe
en français.

Une initiative de la CCEM qui vise à valoriser l’usage du français dans les milieux de travail et à soutenir les entreprises dans leurs démarches pour effectuer leur virage numérique en français.
Avec la contribution financière de :

Faites du français, la langue
officielle de vos affaires!

Saviez-vous que travailler en français est un droit, un privilège, mais surtout un avantage pour vous démarquer? Vous êtes une PME ou une TPE et souhaitez vous doter d'outils de travail, de moyens de communication et de promotion en français? La Chambre de commerce de l’Est de Montréal (CCEM), en partenariat avec l’Office québécois de la langue française (OQLF), offre un soutien totalement gratuit pour vous orienter vers les bonnes ressources.
Votre virage numérique profitable en français, ça commence maintenant.

Comment se passe le français dans votre entreprise?
Mettez vos connaissances au défi!

Passez votre souris sur la carte pour révéler son information

Vrai ou Faux?

L’utilisation du français dans votre entreprise améliore la productivité de vos employé.e.s.

Vrai!

L’utilisation du français en entreprise permet une compréhension rapide, une plus grande efficacité, une attention accrue et une plus grande prise d’initiative1.

Vrai ou Faux?

La majorité des Québécois et Québécoises utilise l’anglais pour magasiner.

Faux!

Au Québec, 3 personnes sur 4 disent préférer magasiner et s’informer en ligne en français. Pourtant, l’usage du français comme langue d’accueil de la clientèle a diminué2.

Vrai ou Faux?

Le taux d’utilisation générale ou exclusive du français au travail est en hausse.

Faux!

Entre 1989 et 2016, le taux d’utilisation générale ou exclusive du français au travail a connu une baisse, passant de 73% à 67%3.

Vrai ou Faux?

La grande majorité des plaintes quant à l’usage du français concerne les PME.

Vrai!

70% des plaintes effectuées auprès de l’OQLF en lien avec l’utilisation du français concernent les PME. Pourquoi ne pas les prévenir en amont?

Vrai ou Faux?

L'utilisation du français au travail est en baisse.

Vrai!

Sur l’île de Montréal, la proportion de personnes utilisant le plus souvent le français au travail est passée de 60% en 2011 à 57% en 20164.

Des exemples de questions que vous devriez considérer.

Dressez le portrait de votre situation linguistique, en rencontrant notre équipe.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour rester au courant des outils pour vous aider, et pour obtenir plus d'information sur vos droits et vos obligations linguistiques.

Boîte à outils

Améliorez vos pratiques en français grâce à ces outils accessibles en ligne.
  • Outils
    linguistiques
  • Virage
    numérique
  • Bonnes pratiques
    et obligations
  • Informations
    sur l'OQLF
  • Jeux
    linguistiques
  • Données
    sociolinguistiques

Banque de dépannage linguistique

Le grand dictionnaire terminologique

Autres ressources

Bonnes pratiques - Les médias sociaux (PDF)

Vocabulaire des réseaux sociaux (PDF)

Technologie de l'information

Vocabulaire du commerce électronique (PDF)

Bonnes pratiques linguistiques dans les entreprises (PDF)

Obligations générales des entreprises par thématique

Affichage des marques de commerce

Obligations sur les produits, menus emballages, etc. (PDF)

Salle de presse de l'OQLF

Guide des obligations en lien avec la Charte de la langue française (PDF)

Vocabulaire francophone des affaires (PDF)

Revoir ses connaissances

Suivi de l'évolution de la situation linguistique

Des événements à ne pas manquer

Pour propulser vos affaires, en français!

Une langue ancrée
dans l'histoire

En 1974, la Loi 22 fait du français la langue officielle du Québec. Celle-ci oblige l'usage du français dans l'affichage public et impose aux entreprises qui veulent traiter avec l'État à appliquer des programmes de francisation. Puis, en 1977, la Loi 101 est adoptée, ce qui mène à la création de la Charte de la langue française. Celle-ci vient solidifier et affirmer le statut du français comme langue d’usage « du travail, de l'enseignement, des communications, du commerce et des affaires ».
Cette Charte vise à faire respecter certains droits linguistiques fondamentaux tels que :
Recevoir des communications en français
S’exprimer en français lors de processus décisionnel
Travailler et exercer des activités en français
Être informé et servi en français

Faire le portrait de ma
situation linguistique

Rencontrez notre équipe : nous pouvons vous aider gratuitement dans vos démarches afin de valoriser le français dans votre environnement de travail!
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Connexion
×

Première connexion?

Veuillez renseigner votre adresse courriel afin de recevoir le lien vous permettant de créer votre mot de passe.

Envoyer