Communiqué | Pas de récession et croissance progressive, prévoient les économistes au Rendez-vous économique 2024

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Montréal, 29 janvier 2024 – Près de 180 représentant.e.s d’entreprises et acteurs de la communauté d’affaires de l’Est ont profité du Rendez-vous économique organisé chaque année par la Chambre de commerce de l’Est de Montréal (CCEM), vendredi dernier. Ils ont bénéficié des expertises des invités, M. Pierre Cléroux, Vice-président Recherche et économiste en chef à la BDC, M. Hendrix Vachon, Économiste principal chez Desjardins, ainsi que celle de Mme Caroline Charest, Associée, Service-conseil chez KPMG Canada. 

Les présentations données lors de ce dîner-conférence au Golf Métropolitain d’Anjou ont éclairé les participant.e.s sur les perspectives économiques attendues pour 2024 à l’échelle mondiale, nationale et provinciale. Charles Milliard, Président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec, a clôturé l’événement en revenant sur le rôle important des chambres de commerce dans le tissu économique local. 

« En ces temps de questionnement sur la santé de l’économie canadienne et québécoise, la chambre s’engage pleinement à soutenir ses membres. En offrant un accès exclusif à des experts pour leur analyse approfondie, notre objectif est de doter notre communauté d’affaires d’une prévisibilité accrue. Nous aspirons ainsi à les assister dans la prise de décisions éclairées. », déclare Jean-Denis Charest, Président directeur-général de la CCEM. 

D’abord, M. Vachon nous a exposé sa perspective à l’échelle mondiale, suivi des projections de M. Cléroux sur l’économie canadienne et québécoise. M. Vachon a décrypté les indicateurs du ralentissement de l’économie mondiale résultant d’une croissance faible des marchés des pays avancés, une baisse de l’épargne et l’endettement qui progresse plus rapidement en Chine. Il a également noté que différents facteurs ont contribué à faire diminuer l’inflation dont la faiblesse de la pression sur les chaines d’approvisionnement ainsi que le taux d’inflation en Chine. Néanmoins, le transport maritime reste une variable instable dans le contexte mondial actuel qui pourrait inverser la tendance à tout moment. Il a souligné l’importance de surveiller les élections qui se tiendront en 2024, notamment aux États-Unis, en raison de l’impact que leurs résultats auront sur l’économie mondiale.

M. Cléroux a, de son côté, indiqué que le taux d’intérêt est le point le plus important pour relancer l’économie. Il prévoit que la Banque du Canada commencera à annoncer une baisse à l’approche de l’été. L’économiste a abordé la question de la croissance démographique et son effet stimulant sur l’économie, ainsi que l’arrivée des grands projets au Québec (Northvolt, Ford, ECoProBM et SK On, Microsoft et investissements publics) qui aura le même effet.

Nos deux économistes invités ont concordé sur le fait que l’année 2024 marquerait le début d’une période de stabilité et de croissance économique, anticipant une fin d’année plus favorable qui contribuerait à orienter le Canada et le Québec vers une reprise économique progressive et une croissance plus importante en 2025. 

« Maintenir une connexion avec le monde entrepreneurial et comprendre ses attentes sont essentiels pour nous. Grâce à cet événement dédié aux entreprises et organisations de notre territoire et de la métropole, nous percevons, à travers les questions des participant.e.s, un réel besoin de dialogue et de solutions novatrices pour faire face aux enjeux complexes qui influent sur leurs opérations. », explique Lucie Melling, Directrice du Service d’aide à l’exportation de la CCEM, en charge de la tenue de l’événement. 

-30- 

 Renseignements : 

Rami Ben Rejeb 

Coordonnateur aux communications et relations médias 

Chambre de commerce de l’Est de Montréal 

rbenrejeb@ccemontreal.ca – 514-354-5378, poste 221 

 À propos de la Chambre 

La Chambre de commerce de l’Est de Montréal (CCEM) a pour mission de catalyser, représenter et accompagner son réseau afin de propulser l’est de Montréal et ses 1 250 membres et des 32 000 entreprises situées à l’est du boulevard St-Laurent vers une prospérité durable. Couvrant un territoire composé de 850 000 habitants et de 400 000 emplois, la Chambre représente un milieu économique diversifié disposant d’opportunités de croissance importantes.  
 

Sur le même sujet

Sujets à la une

Autres actualités

Profitez d’une plus grande visibilité

en publiant VOS articles sur le site de la CCEM!