Pertes d’emploi chez Lantic – La CCEM attristée, mais confiante

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

La Chambre de commerce de l’Est de Montréal (CCEM) est attristée par l’annonce de la suppression de 59 emplois chez Sucre Lantic, mais demeure positive quant à l’avenir de l’usine de Montréal.

La CCEM comprend que, dans un contexte de concurrence et de survie, l’entreprise doit couper des postes afin d’améliorer ses procédés et réduire ses couts. Elle est confiante que ces mesures aideront Lantic à être encore plus fort dans un marché en compétition.

Bien que cette annonce d’une réduction de 15 % de la main d’œuvre ne soit pas réjouissante, la Chambre est reconnaissante envers les dirigeants de l’entreprise qui travaillent conjointement avec les employés afin de les indemniser dans le respect des conventions en place. La diminution de personnel se fera à travers des mises à pied, des départs volontaires et des retraites anticipées.

« Proche partenaire de Sucre Lantic, la Chambre voit à long terme et est disponible, comme par le passé, à aider l’entreprise et à travailler avec elle pour maintenir cette industrie sur le territoire » a déclaré Isabelle Foisy, directrice générale de la CCEM.

Sur le même sujet

Sujets à la une

Autres actualités

Profitez d’une plus grande visibilité

en publiant VOS articles sur le site de la CCEM!